Hommages de fer pour un cœur d’or.

Miss FerDe simples fers usés accrochés au mur évoquent des milliers de souvenirs et autant d’images. Ils ont conduit à la gloire de ceux qui les ont portés et ceux et celles qu’ils ont transportés.

Leurs grandes valeurs résident dans le nom du cheval qui les a chaussés. De simples fers, usés par la conquête du sol qu’ils ont foulé, forgés aux pieds du vaillant cheval, battant la mesure au rythme de son cœur.

J’ai en tête, comme d’autres gens, des centaines de chevaux qui nous ont laissé pour souvenir leurs fers et qui ont marqué notre mémoire afin que nous puissions frapper l’imaginaire avec d’autres histoires de chevaux.

Je lève mon fer aux glorieux cœurs d’or qui m’habitent.

Bernard Giles

Le Colosse de Ste-Gertrude

Ste-Gertrude, un des secteurs de la ville de Bécancour, s’est donné pour image de marque le cheval. À la demande de la ville, Bernard Giles (copropriétaire de la Ferme du Joual Vair) a sculpté cette immense structure de cheval accompagnée d’une légende présentant le plus gros cheval du monde ayant vécu à Ste-Gertrude au 19e siècle.

La sculpture est à l’entrée du village sur la rue principale. Deux autres sculptures se situent sur le site de la Ferme du Joual Vair et d’autres apparaîtront dans un avenir prochain.

 

Frappe le fer, mon frère en souvenir d’eux. Ils te parleront encore. (Dixit Ghis)